"Loading..."

Comment débuter la rédaction d'un article ?

Si un blogueur commence bien le processus de rédaction de ses articles, le travail de gestion du blog sera plus facile. Aujourd'hui, je veux parler en profondeur de ce qui se passe dans les coulisses de la production de contenu de blog, toutes ces opérations qu'un blogueur doit faire avant d'écrire un billet.

Il y a idées et idées

Beaucoup de blogueurs sont à court d'idées, se demandant comment les trouver, quels systèmes utiliser. Il est vrai qu'il existe des outils en ligne qui vous permettent de trouver ces idées, donnant au blogueur un aperçu des recherches effectuées par les utilisateurs. Il suffit de penser à Google Trends, Google Suggestion et même Google Alert, qui affiche les derniers articles publiés sur un thème spécifique.

Je n'ai pas beaucoup utilisé Google Alert. J'ai lu les dernières nouvelles qui m'arrivent par email, mais pour mon blog je n'en ai jamais trouvé la moindre idée. J'ai essayé les deux autres instruments une fois, mais je ne les ai pas trouvés appropriés, ils ne m'ont pas donné d'idées pour écrire.

Il est important pour un blogueur de pouvoir trouver la bonne façon de chercher, celle qui lui permet vraiment de trouver des idées pour écrire en peu de temps. Je l'ai trouvé et j'en ai parlé plusieurs fois sur le blog. Je vais brièvement répéter comment je trouve des idées pour écrire des messages, classés par ordre d'importance et d'efficacité.

Comment trouver mes idées

  • Connaissance et passion pour la matière : ils comptent beaucoup. J'ai remarqué cela avec le temps. Par savoir, je n'entends pas tout ce qui vient de mon expérience directe, mais aussi tout ce que je ne sais pas, ce que j'aimerais savoir, ce à quoi je pense. Et la passion vous amène à trouver des idées là où les autres ne les voient pas, elle vous fait voir vos articles comme des sources d'autres idées.
  • Commentaires des lecteurs : J'ai eu beaucoup d'idées d'articles à partir des commentaires des lecteurs. Il y a ceux qui peuvent commenter correctement, en créant une véritable discussion sur le sujet que j'ai traité et à partir de cette discussion, j'ai pu écrire quelques articles.
  • Recherche par les utilisateurs sur les moteurs : en lisant les statistiques, je peux voir comment les utilisateurs ont atterri dans mon blog, à la recherche de thèmes que je n'ai pas encore traités, des thèmes que j'ai couverts en partie avec des messages spécifiques.
  • Demandes directes : elles proviennent de quelques commentaires, par e-mail ou pour l'initiative Dites-moi quoi écrire dans le blog.
  • Recherches d'utilisateurs sur le blog : quelqu'un a cherché des sujets dans mon blog, mais ne les a pas trouvés. Voici un autre indice pour écrire des articles.
  • Discussions avec des amis et des connaissances : dans quelques cas parlant d'un sujet que j'aborde, j'ai trouvé des idées sur lesquelles écrire.

Notes pour arrêter les idées

Protégez vos idées, sinon elles disparaîtront de votre esprit. C'est ce qui m'est arrivé tant de fois. Blagues, histoires, poèmes, posts : tout était perdu parce que je ne pensais pas ou ne pouvais pas prendre de notes.

Il y a quelque temps, j'ai parlé de l'importance d'avoir toujours avec vous un cahier et un stylo pour un écrivain. C'est la même chose pour un blogueur. Maintenant j'ai un smartphone avec un mémo et même un petit programme d'écriture et plusieurs fois j'ai arrêté mes idées pour les reprendre avec plus de temps.

Quand je suis sur la route, j'apporterai avec moi, comme toujours, un cahier et un stylo, car le téléphone portable peut être téléchargé. Je ne perdrai plus d'idées.

Prendre des notes

Comment puis-je me reposer l'esprit? J'ouvre un fichier, si je suis à l'ordinateur, et j'écris tout de suite un titre provisoire, que je vais ensuite modifier pour l'améliorer. J'écris donc quelques pensées à l'improviste, j'ai juste besoin de quelques lignes de temps en temps, ou même d'une liste de concepts à développer, qui me font me souvenir du sujet.

Parfois, je pensais à n'écrire que le titre et, comme je l'ai dit, j'ai dû jeter ces fichiers après quelques mois, parce que ce n'était pas suffisant pour me rappeler mon idée.

Mon conseil est donc d'écrire quelques notes, toutes celles nécessaires pour vous faire comprendre le sujet même après un long moment.

Mind map

J'ai utilisé, en fait j'utilise, des mind map pour redessiner un ancien site et blog et je les trouve très utiles. Je n'utilise pas de programmes, mais je les écris sur papier, comme l'a recommandé leur inventeur Tony Buzan.

Je ne les ai jamais utilisés comme poteaux, mais je vais essayer. Peut-être que certains d'entre vous le font. Peut-être sont-elles utiles pour des postes particuliers, qui nécessitent une étude approfondie du sujet.

Calendrier éditorial

Je le surveille toujours : je ne commence pas à écrire un article si je ne sais pas quand il sera publié. Mon calendrier éditorial est assez élastique, ce qui signifie que si un message d'invité, par exemple, arrive, il aura la priorité, donc je vais changer l'horaire sans aucun problème.

Mais il est important d'avoir en face de vous la situation des publications, d'écrire d'abord les billets les plus urgents.

Devis et ressources

Dans certains cas - surtout si le billet a été inspiré par des articles d'autres blogueurs - je marque le titre, l'auteur et le lien du billet qui m'a inspiré. Ou même le nom du lecteur, comme c'est souvent arrivé, qui m'a suggéré ou demandé un billet dans les commentaires.

Je saisis toujours ces informations avant d'écrire, car je risque de les oublier ou de perdre trop de temps à chercher.

Template

Ces notes représentent pour moi une ébauche de l'article. J'utilise toujours une file d'attente pour écrire un message plus rapidement. La liste de lecture vous permet d'avoir une vue d'ensemble de l'article, de comprendre ce qui manque, ce qu'il faut ajouter, quel sous-thème à insérer en premier.

C'est une sorte de squelette arctique. Il représente sa structure, en fin de compte, parce que les points que je marque sur l'échelle deviendront tous des sous-titres qui divisent mon poste.