"Loading..."

5 types d'articles qui ne doivent pas être publiés dans un blog ?

Quand j'ai commencé ce blog, je n'ai pas toujours publié de bons articles. Il ya quelque temps, l'examen des messages des trois premiers mois de vie de mon blog, j'ai sauvé presque rien. Mais je l'ai dit : en pratique, je n'ai développé le plan éditorial que plus tard.

Depuis quelque temps, cependant, mon engouement pour la qualité du contenu m'incite à être prudent, très prudent pour ne plus faire d'erreurs du passé. En publiant des articles inutiles - tels que ceux que j'ai énumérés ici - nous n'offrons rien au lecteur et ces contenus ne peuvent nous être utiles.

La double utilité des postes

Quand j'écris un article, pour moi, il ne s'agit pas seulement de donner quelque chose de bien au public qui me suit, ce qui gagnera à réfléchir, apprendre, douter aussi, mais ce post doit me garantir un retour en termes de visites, de positionnement du blog pour mes principaux mots clés, de contacts professionnels, mais surtout la capacité à écrire des articles.

Combien de fois ai-je dit que j'ai écrit des articles à cause des commentaires que j'ai lus? L'un des derniers commentaires que j'ai reçus, sur un ancien poste, m'a donné l'idée même d'une série de postes, qui seront maintenant publiés en 2015. Sans ce commentaire, je n'y aurais pas pensé.

Mais cela n'est possible qu'en écrivant du bon contenu, de bons articles, ou plutôt (pour une fois donnez-moi un peu de supponenza). Des articles qui poussent les gens à laisser leur propre opinion, mieux vaut qu'ils s'opposent à la nôtre, parce que de cette façon ils stimuleront notre créativité et notre instinct ancestral pour contrer.

Et maintenant, passons aux cinq types de messages que j'inclus dans le contenu à ne pas créer.

1 - Actualité des mises à jour logicielles, événements, etc.

Quand j'ai parlé de contenu de qualité, j'ai donné un exemple clair des articles de nouvelles classiques qui sont trop souvent lus dans les blogs :

  • une mise à jour de l'algorithme de Google sort et vous lisez des dizaines de messages le rapportant
  • une mise à jour WordPress sort et vous lisez des dizaines de messages qui le signalent

Tout ce qui se passe sur le net produit une épidémie de créativité, mais qui à la fin n'a rien de créatif ou encore moins utile. Lit un, tous les lits.

Une nouvelle doit déboucher sur un article de fond, et pas seulement sur le renversement d'une opinion étroite. Les nouvelles devraient stimuler la créativité, pas l'éteindre.

2 - Prix et différentes chaînes de Sant'Antonio

Je le dis clairement, au risque d'être à nouveau détesté et de provoquer des défections sur le blog : je ne supporte pas les prix qui sont donnés aux blogs et blogueurs. Pour moi, le plus grand prix est de gagner des lecteurs. Recevoir des commentaires et créer un dialogue, un dialogue continu. C'est tout ce qui m'importe.

Ces prix sont à la fin des vraies chaînes de Saint Antoine et n'ont pas de sens pour moi. Il y a un rebond constant des blogs dans les blogs, mais quel est l'utilité?

Je crois que j'en ai gagné un il y a quelque temps, mais je ne sais plus lequel. Mais je me souviens de ne pas avoir participé à la chaîne.

3 - Meme sans valeur

Parce qu'un mème bien fait est un bon contenu, à mon avis. Il y a quelques mois, j'ai participé à celui sur les curiosités de mon écriture, parfois j'en ai aussi proposé un. Mais de tels faits ont un sens, parce qu'ils donnent quelque chose d'intéressant au lecteur.

Pendant quelques années, j'ai publié un mème sur les livres que j'ai lus pendant l'année, au début il m'a semblé intéressant, parce que vous avez analysé vos lectures de différents points de vue : auteurs françaiss et étrangers, écrivains et écrivains, relecture, genres littéraires, livres électroniques, etc. Mais ensuite j'ai démissionné, ça ne me semble pas vraiment être une bonne équipe.

4 - Rapports de livres, critiques, concours divers

Combien j'en ai fait! Je parle de comptes rendus de lecture et de concours littéraires. Heureusement, ce ne sont que des déchets du passé. Finalement, je me suis demandé : pourquoi devrais-je rapporter un livre, alors que n'importe qui peut le trouver tout seul sur Amazon ou sur un millier d'autres blogs littéraires? Et pourquoi rapporter un concours littéraire, alors qu'il existe des sites spéciaux qui les publient?

Comme vous le savez - et qui ne le sait pas le sait maintenant - j'ai tenu un blog de critiques de livres, toutes à moi. Abandonné. Les critiques n'apportent pas le dialogue, mais surtout à la fin j'étais fatigué, c'était devenu une vraie douleur de les écrire, un effort bestial.

Ici, de temps en temps, je reviens à parler de livres en profondeur, mais je préfère le faire en thématisant la revue selon le sujet principal du blog : l'écriture. Comme vous avez pu le lire la semaine dernière dans le post Writing as Rabelais, aujourd'hui.

5 - Traductions d'articles

Il se trouve que j'ai trouvé des blogs qui publient aussi des traductions, même si elles sont gratuites, de messages en anglais lus ailleurs. Quel est l'intérêt? Honnêtement, je préfère lire l'article original. D'un point de vue éthique, il est également incorrect, parce que ce contenu appartient à ceux qui l'ont écrit et non à ceux qui l'ont traduit.

Lorsque j'ai publié le post de Stephen King sur les conseils d'écriture, j'ai demandé à l'auteur, la permission de traduire les sous-titres de son article, rien de plus. J'étais intéressé par la création d'un contenu de qualité, donc j'ai aimé l'idée du post, mais faire une traduction n'a pas vraiment aidé : j'ai préféré contextualiser ces titres à mon expérience personnelle.